No CRM

De nombreuses entreprises utilisent des CRM pour piloter leur stratégie. Un logiciel un peu plus à la marge se fait cependant de plus en plus connaître : No CRM. Comment ce dernier peut-il aider les entreprises ? À quel secteur s’adresse-t-il ? Faisons le point sur ce No CRM : le logiciel de prospection et de suivi des ventes.

No CRM : le logiciel parfait pour suivre vos ventes et prospections

Le principe de No CRM est plutôt simple : il est capable de collecter et de trier différentes sources d’informations comme un formulaire de contact, un mail, une carte de visite… Bref, tout ce qui peut intéresser une TPE/PME, voire une auto-entreprise. Car, oui, c’est bien là la cible de No CRM : les petites entreprises (et moyennes en l’occurrence) qui ont besoin de trier et d’utiliser ce genre de données.

Par exemple, pour la prospection, vous pouvez, en un clin d’œil, importer un nombre impressionnant de contacts, afin de les attribuer à une personne de l’entreprise. Mieux encore, No CRM gère parfaitement les relances de prospects que vous auriez pu contacter, et ce, de façon entièrement automatisée.

En s’intégrant avec de nombreuses plateformes, telles que Slack, Trello, Zapier ou encore MailChimp (et de nombreuses autres encore), No CRM s’adapte à vos habitudes de travail. D’ailleurs, ce dernier s’adapte tellement qu’il est possible d’utiliser une application mobile qui peut vous accompagner au moindre déplacement (très pratique pour les entreprises travaillant en extérieur).

La bonne nouvelle, c’est qu’une version d’essai de No CRM est proposée, et ce, durant 15 jours afin de se faire une idée du fonctionnement de la plateforme. Si cette dernière vous plaît, vous pourrez passer à une des deux offres. L’une à 10 € par mois (avec paiement annuel) et l’autre à 19 €. La première est plutôt destinée aux micro-entreprises, tandis que la seconde offre est plus adaptée aux TPE et PME.